Archives mensuelles : octobre 2004

Portraits du Rajasthan

L’Inde offre une multitude de portraits dignes d’être immortalisés sur une carte mémoire. Ils dégagent une sagesse, une pureté et une bravoure qui ne laisse pas indifférent. Selon leurs dires ils ne sourient pas sur les photos car ça porterait malheur. Paysan

Homme descendant d’une famille de combattants Rajput (turban orange)

Berger

Petite fille paysanne

Temples du Rajasthan

L’Inde est spirituel, que l’on le veuille ou non! Ce pays cultive le paradoxe jusqu’à la folie, ce qui explique que vu de l’extérieur, cela peut paraître un peu prétentieux. Mais c’est la réalité. En fait, qu’est-ce la spiritualité? Voici une thématique intéressante à développer! Nous préférons laisser cela pour plus tard.

En attendant, le nombre de temples, quelque soit la religion, est impressionnant. A Udaipur par exemple, on peut dire sans exagérer qu’il y a des temples à tous les coins de rue. L’hindouisme est une religion sans définition. Il ne possède ni fondateur ni autorité centrale, ni hiérarchie et ignore le prosélytisme. Vous pouvez vous imaginer la difficulté pour s’y retrouver. Temple jain de Jaisalmer

Un des nombreux temples d’Udaipur. Entièrement en marbre

Gens du Rajasthan

Les habitants du Rajasthan ont des traits de caractère extraordinaires à l’image de leur superbe visage. Leur simplicité offre une grandeur de cœur inégalée. Femmes assises lors d’un festival

Sunny del Boy (à droite), le chauffeur de la Jeep, le chamelier et Chi

Enfants danseurs à Jodhpur

Danseuses se préparant à la Lalghat Guest House pour danser au Lake Palace

Vaches errantes

L’Inde est le pays des vaches errantes. Il y en a partout dans les rues. Au contraire de ce que l’on pourrait imaginer, elles ont toutes un propriétaire et une «étable». Elles reviennent tous les soirs pour se nourrir vers leur propriétaire et la journée elles se promènent dans les rues. Une vache ici peut vivre jusqu’à 15 ans et donne 5 litres de lait par jour. La vache est un animal sacré, donc elle peut se permettre de se poser au milieu de la route sans provoquer la colère des usagers. Typique rue indienne avec ses vaches.

Rajasthan

Nous avons passé deux semaines et demi au Rajasthan. Superbe province de l’Inde du nord ouest. Nous avons séjourné à Udaipur, Jodhpur, Jaisalmer et partons pour Jaipur le 24 octobre. En montant au fort de Meherangarh – Jodhpur

City Palace à Udaipur

Rue à Udaipur

Chance et fortune

Ne vous méprenez pas, nous n’avons pas encore fait fortune en Inde. Par contre, nous avons pu expérimenter l’honnêteté de son peuple. Comme on le dit souvent, il y a toujours 5% de la population qui est méchante et mauvaise. Heureusement, elle ne nous est pas encore tombée dessus. En revanche, nous avons pu tester l’intégrité de son autre frange. En effet, j’ai perdu ma ceinture ventrale qui contient mon passeport, les cartes de crédit et de l’argent dans les toilettes du Crystal Museum à Udaipur. A l’intérieur, il y avait environ 10 mois de salaire d’un employé d’hôtel qui s’occupe des nettoyages. L’ayant trouvé, un employé l’a ramenée à son manager, un jeune Indien de 28 ans qui dirige un hôtel de luxe. Chapeau et merci. Sylvain heureux de retrouver son passeport en compagnie du manager du Fateh Prakash Palace, Mr. Sanjay Pushkarna

Lake Palace – Udaipur

Udaipur – Lake Palace

Coucher de soleil sur le Lake Palace.

Vue sur Udaipur et le Lake Palace depuis de Mansoon Palace. La nature nous a gratifie d’un magnifique arc-en-ciel. Merci !

L’Amour, l’opium de la vie

Voici enfin un mot universel. Et quel mot, quel poids ! Nous sommes convaincus que l’amour est la vertu la plus importante de l’homme. Par ces quelques lignes, nous aimerions partager notre notion de l’amour. L’amour est un sentiment que tout un chacun doit ressentir envers lui-même pour commencer. Ceci afin de pouvoir ensuite aimer l’autre jusqu’à son pire ennemi. L’amour et le bonheur n’ont pas de notion spatio-temporelle. Ils se vivent. Pour nos sept années de rencontre, nous avons ressenti l’envie de marquer cette étape importante à Udaipur, capitale du romantisme, même si la date n’est pas exactement celle de notre rencontre ou de notre mariage. L’important est d’aimer. Pour ce faire, nous avons fait faire deux alliances à Bombay serties de sept diamants (puisque sept ans). En Inde le chiffre sept est sacré. Ceci ajoute du mysticisme au moment. De plus l’Inde est le pays par excellence pour la taille des diamants. Nous avons ponctué ce moment inoubliable par la bénédiction de nos alliances par le curé d’Udaipur lors de la messe dominicale puis nous avons assisté au coucher du soleil depuis le Sajjan Garh (palais de la Mousson) pour enfin terminer par un souper romantique sur le toit du célèbre Lake Palace. Au palais de la mousson, les éléments nous ont gratifié d’un superbe arc-en-ciel sur Udaipur et le Lake Palace (voir news ‘Lake Palace’ pour la photo de l’arc-en-ciel). Par là, nous voulons démontrer que l’amour se vit à n’importe quel moment et n’importe où.

Si vous pouvez aimer véritablement et pleinement, alors vous réaliserez les plus extraordinaires expériences de votre vie.

Tatouage au henné

Monica s’est trouvé une vocation pour le tatouage au henné. En Inde le tatouage des mains et des pieds portent bonheur. De nombreux motifs existent. Monica s’est acheté son propre matériel ainsi qu’un catalogue de motifs a tatouer. Elle va pratiquer en voyage et ainsi gagner quelques roupies !!! Premier motif dessiné par Monica sur sa propre main

Les porte-bonheurs qui nous accompagnent

Nous avons quitté Bombay ce matin et sommes à présent à Udaipur au Rajasthan. Nous aimerions en profiter pour vous dédier ces quelques lignes.

En effet, nous avons eu jusqu’à présent une chance innouie dans tout ce que nous avons entrepris qui ne peut être le fruit du hasard. Nous sommes convaincus que vos messages d’encouragements, vos prières, vos pensées positives ainsi que les porte-bonheurs que vous nous avez offerts en sont la cause. Alors voilà, MERCI! Mais n’oubliez pas que ce n’est pas fini et surtout que nous aussi nous pensons fort à vous.

La rencontre avec l’autre se fait aussi avec vous ! Monica et nos porte-bonheurs