Archives pour la catégorie Uruguay

Colonia la pittoresque

Colonia del Sacrameto de son nom complet, est une petite ville coloniale au charme tout particulier, se trouvant au bord du Rio de la Plata. Ruelles centenaires, bâtiments coloniaux typiques à l’architecture hispanique et portugaise (les portugais sont arrivés jusque là !), le charme de cette ville est renforcé par les locaux et touristes argentins qui se promènent à l’heure du coucher du soleil avec leur thermo et leur maté (le maté est un mélange d’herbes qui se boit dans une tasse typique en métal ou céramique, incluant une petite paille métallique intégrée à la tasse). La typique rue à l’architecture portugaise coloniale nommée « Calle de los Suspiros » (la rue des soupires)

Montevideo l’architecturale, petit jardin historique aux styles des siècles passés

Montevideo l’architecturale, petit jardin historique des styles des siècles passés. Du baroque au néoclassique, en passant par l’art nouveau ou un doux mélange des styles précédents, le centre-ville est un patchwork de bâtiments aérés.

Peut-on rêver mieux que de visiter une capitale haute en architecture en compagnie d’un architecte ? Nous ne croyons pas. En effet, nous avons déambulé dans Montevideo avec Gerardo, un architecte du cru que nous avions rencontré à Tulum, au Mexique. Merci à lui pour sa gentillesse.

Montevideo est également la ville qui a vu le premier Mondial de football en 1930. Le stade, qui renferme un musée et un mirador surplombant toute la ville, est un véritable gardien de l’histoire du foot. Le temps d’une visite, en passant sur la pelouse du terrain avant d’avoir traversé le long tunnel qui y amène, nous pouvions ressentir le sentiment qu’un joueur éprouve alors qu’il arrive dans l’arène. L’espace de quelques instants, tu te sens submergé par les cris des supporters et une sorte d’énergie miraculeuse t’envahi et te fais courir largement au-delà de tes forces physiques et mentales. Oui, dans un songe éphémère, tu auras vécu la magie du football ! Récupérateur de cartons et papiers à Montevideo

Stade du Centenaire où a eu lieu le premier Mondial

Palacio Salvio, qui avec ses 26 étages était à l’époque de sa construction, le plus haut édifice d’Amérique du sud

Leçon de vie à Montevideo: rencontre avec Antonio

image

De Buenos Aires, nous nous sommes rendus en bateau en Uruguay. Pour ce faire nous avons traversé le Rio de la Plata, estuaire large de plus de 200 kilomètres en son point le plus large, pour rejoindre Colonia del Sacramento puis Montevideo en bus.

A l’instar du Paraguay et de l’Argentine les paysages sont des champs et des pâturages à perte de vue avec des vaches et encore des vaches.

A Montevideo nous avons été reçus par Antonio. Là, nous avons encore reçu une leçon de vie. Antonio a tout pour bien faire: une carrière professionnelle réussie, un appartement cossu, une famille unie et des amis qui l’entourent. Malgré cela, Antonio aime partager son expérience et sa réussite avec les autres en toute modestie. Altruiste, Antonio est convaincu que le partage avec l’autre a tout à lui apporter. Miser sur l’autre, sur les relations humaines, tellement faciles par essence mais tellement difficiles dans la réalité.