Archives pour la catégorie Colombie

La Colombie accueillante à l’image des ses enfants (suite)

(Suite de la news précédente)

Une fois prise la photo, il était tout simplement impossible de les contenir. Tous se sont rués sur moi pour voir la photo. Je me suis mis à genoux pour leur permettre de voir l’écran de l’appareil et là j’en avais littéralement partout. Dessous, de côté, par-dessus. J’ai pu alors sentir une énergie immense. Quelle force de vie ont les enfants, c’est dingue ! Dommage qu’on la perde avec le temps…

La situation étant complètement incontrôlable, j’ai retourné l’appareil contre nous et j’ai pris la photo ci-dessous … sans commentaire !

De Carthagène, nous nous sommes rendus à Barranquilla, puis Santa Marta et enfin Taganga où nous avons fait de la plongée. De là, nous sommes partis en direction du Venezuela. C’est la première fois que nous nous lamentons autant de n’avoir pas plus de temps à consacrer à un pays. La Colombie nous a conquis et nous n’avons qu’une envie, c’est revenir ! Nous y reviendrons certainement à la fin de notre boucle en Amérique du sud.

11111

Sylvain assailli amicalement par une meute d’écoliers. Quelle énergie !!!

Ouverture de Chisly.ch en espagnol

Voilà c’est fait ! Un merci tout particulier à Jack, Web master de www.montreux.ch et à Manolito pour avoir relu les textes espagnols des rubriques principales du site.

Sans l’autre, rien n’est possible!! Manolo à gauche en compagnie de Sylvain pagayant sur le lac Pokhara au Népal

La Colombie accueillante à l’image de ses enfants

Qui l’aurait cru ? Les colombiens font partie des personnes les plus chaleureuses que nous ayons rencontrées. L’exemple symbolique de la photo ci-dessous parle d’elle-même. Alors que je m’apprêtais à prendre des photos d’écoliers jouant avec leur cerf-volant, une écolière m’a demandé de la prendre en photo. Elle l’a fait avec retenue mais son envie se faisait sentir. Lorsque je lui ai fait signe que oui ! Elle et ses camarades se sont alors rués sur moi pour être pris en photo. Ils étaient heureux et de véritables boules d’énergie vivante à l’idée de pouvoir « poser ». J’ai passé plusieurs minutes de folie à essayer de les contenir afin de pouvoir prendre une photo où tous étaient cadrés.

(Suite dans la prochaine news) Ecoliers de Cartagena

Cartagena surpasse toutes les villes coloniales d’Amérique centrale

Déambuler dans les rues de la vielle Carthagène ou sur ses remparts donnent d’emblée le ton. Avec un brin d’imagination, on peut encore entendre le son des canons, s’imaginer au loin les vaisseaux du fameux corsaire sir Francis Drake préparant l’assaut final sur le port de Carthagène. Tout un monde encore une fois. Nous redevenons des enfants à chaque coin de rue. L’importance de la ville pour les « conquistador » espagnols a fait sa grandeur d’aujourd’hui. Mais la Colombie moderne a continué à entretenir une vie culturelle et artistique riche. Ainsi, l’art y est présent partout. Architecture des bâtiments, galeries, artistes de rue, danseurs tribaux, sculpture de Botero, pour n’en citer qu’une partie.

11930731_10207896653123034_2043971990_n (1)

Vendeur de hamacs

Rolando, le charmant propriétaire du « Café Colombiano » sur la place Santo Domingo

Cartagena de Indias, la perle des Caraïbes

Notre arrivée à Cartagena en voilier a été plutôt tranquille. Nous avons eu tout le temps de découvrir la côte. D’abord la zone industrielle assez peu accueillante puis la zone moderne où rivalisent les hôtels de luxe, tous plus hauts les uns des autres avant d’arriver enfin au abord de l’ancienne Carthagène. Nous avons eu un avant goût de l’exquise architecture coloniale qui nous attendait avec en premier lieu ses remparts. Nous avons pris goût à la ville et à ses habitants, et avons trouvé ici des gens très hospitaliers et pas du tout à l’affût du touriste. Ceci certainement dû à la mauvaise réputation qu’a la Colombie à l’étranger. Nous ne nous en plaindrons pas. Ca a rendu notre séjour des plus agréables.

11938864_10207896653163035_124998416_n

Danseurs tribaux

Vendeur de chapeaux