Archives pour la catégorie Egypte

Sunset dans le désert

Balade en chameau dans le désert au moment du coucher de soleil. Moment magique avec d’un côté la boule de feu, de l’autre le Caire et les pyramides de Gizeh au milieu. Le tout agrémenté d’un vent chaud venant du nord. On a fait le plein d’énergie! Bisous later » (dit par le guide il semblerait que l’homme ne peut pas exprimer son amour en public. La femme doit également monter derrière l’homme sur le chameau! »

Welcome to Egypt – “Egyptian hospitality”

Nous voila arrivés à notre première destination: Le Caire. La rencontre avec l’autre fut plus proche de la douche froide que du nirvana des relations humaines. Malheureusement la question que l’on se pose est:est-ce ce type de culture, qui méprise la femme, qui est ainsi ou simplement la manière d’être de la population d’une mégapole? On vous laisse songer à la question.

Nous garderons seulement comme souvenir immuable, la beauté de l’arrivée dans le désert (encore les Eléments), sable doré et soleil de plomb où nous sommes entrés chevauchant un cheval, avec à l’horizon les pyramides de Gizeh dont leur pointe dépassaient au-dessus des dunes. Pour ensuite devenir de plus en plus grandes jusqu’à devenir réalité. Oui, réalité, car j’ai même osé braver la sécurité pour grimper au sommet. La grandeur de la civilisation pharaonique découverte sur les sites de Gizeh, Saqqarah et Memphis ainsi que le musée égyptien avec ses momies (dont on a gêné leur sommeil éternel) et le buste de Tutankamon entre autres nous feront certainement vite oublier la barbarie avec laquelle ses habitants actuels traitent l’autre.

«Egyptian hospitality!»:les quelques personnes qui nous ont offert un thé, étaient des rabatteurs ou encore des faiseurs d’argent facile avec les touristes qu’ils n’hésitent pas à arnaquer. Je crois qu’ils sont tombés sur les seuls «touristes» qui sont repartis sans souvenirs (puisque là n’est pas notre centre d’intérêts). Ce qui nous a le plus embêté, c’est que lorsqu’on leur a expliqué notre démarche et qu’on a essayé de parler avec eux, ils coupaient court et nous mettaient dehors 🙂 YES l’Egypte!

Sawawi, un vendeur de papyrus et organisateur de tours touristiques, a sauvé l’honneur en nous arnaquant un peu moins. Il nous a gracieusement prêté le guide LP sur l’Egypte pour la durée de notre séjour et nous a offert des papyrus de manière spontanée. Ceci sans compter les nombreux thés bus devant son échoppe. Merci a lui, on mentionne ses coordonnées sous la rubrique «remerciements».

Balade à cheval autour des pyramides. Bon moyen pour éviter la horde de touristes!